Profitez de l'offre spéciale La FDV!

Au sommaire du #346
du 16/07 au 22/07

Edito

Maintenance du site


Fiche producteur

Château Pradeaux


Tout savoir sur Château Pradeaux

Situation

France > Provence > Bandol

Cuvées

  • Château Pradeaux, Bandol - rouge puissant
    (servir sur foie gras de canard mi-cuit - plus de plats)

Château Pradeaux : dégustations

Château Pradeaux 1995

Bandol rouge

Note : 91.00/100

Commentaire écrit

Oeil
- robe grenat
- couleur intense
- reflets carmin
- brillant
- légèrement trouble
Nez
- nez ouvert
- nez élégant
- finement boisé
- arômes mûrs
- nez balsamique: cire, résine, camphre...
- nez d'épices
- nez d'evolution : animal, champignon, tabac...
- nez de fruits rouges et noirs
- nez de notes grillées (empyreumatique)
- nez de notes boisées
- nez d'arômes alimentaires d'évolution : miel, chocolat...
Bouche
- bouche extraordinaire
- ample
- texture soyeuse
- équilibré
- très légèrement boisé
- légèrement amer
- tanins peu intenses
- tanins assez fins
- tanins fermes
- long
- puissant
- bouche racée
- alcool bien intégré
- sec
- à maturité
- à boire dès maintenant
- arômes balsamiques: cire, résine, camphre...
- arômes d'épices
- arômes d'evolution : animal, champignon, tabac...
- arômes de fruits rouges et noirs
- arômes de notes boisées
- cire
- cire d'abeille
- camphre
- résine
- térébenthine
- cerise à l'eau de vie
- figue sèche
- fraise des bois
- fruits noirs
- arômes boisés
- bois précieux
- cèdre
- arômes empyreumatiques
- grillé
- poivre noir
- animal
- arômes d'évolution
- arômes de maturité
- évolution
- gibier
- venaison

Château Pradeaux 2005

Bandol rouge

Note : 85.00/100

Commentaire écrit

Un bon Bandol , manque un peu de corps , il faut encore attendre 2-3 ans avant de le boire

Oeil
- robe carmin
- reflets grenat
- brillant
- limpide
Nez
- nez agréable
Bouche
- bouche agréable
- légèrement rond
- équilibré
- sans bois
- tanins fondus
- moyen
- assez puissant
- encore trop jeune

Château Pradeaux 2001

Bandol rouge

Note : 95.00/100

Commentaire écrit

Robe rubis dense. Nez racé, sanguin, mine de crayon, fruits noirs acidulés (cassis), pointe de tripaille et d'hydrocarbures. Bouche a l'attaque tendue, tannins serrés mais civilisés, très belle trame minérale et longue finale racée. Un mourvèdre aux antipodes du précédent mais d'un potentiel impressionnant.





Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2017

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.