Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Apprendre le vin

Le 3/10/2016 par laFDV

L'Italie en 10 vins emblématiques

L'Italie en 10 vins emblématiques

L'Italie est un des berceaux de la viticulture, et compte autant de cépages propres et d'appellations que la France. Certains vins ont fait parler d'eux par le passé, d'autres sont en train de connaître un renouveau : voici 10 appellations et vins à connaître pour se repérer parmi les crus italiens.

1. Le Barolo et son cépage nebbiolo

"Le roi des vins, le vin des rois" : le Barolo est un vin d'appellation du Piémont. Il est issu à 100% du cépage nebbiolo, parfois trompeur pour les Français habitués des rouges bourguignons. Il a l'intensité de couleur du pinot noir, bien qu'avec une teinte plus brune/orangée même dans sa jeunesse, mais au nez et au palais quelle surprise ! Autant de finesse, autant de complexité, mais des tanins d'une puissance rare. Et si l'on y retrouve des arômes assez classiques de fruits rouges et noirs, on décèle souvent une note de rose, ainsi qu'un arôme rappelant le goudron et le tabac, typique de ce cépage.

Dans le même style : le Barbaresco et le vin de Gattinara sont également des 100% Nebbiolo du Piémont, comme le Nebbiolo d'Alba et le Nebbiolo delle Langhe.

2. Asti et son Moscato

Quand on dit "Asti" ou "Moscato", on s'attend déjà à un vin doux et fruité, perlant ou pétillant, avec plus ou moins de sucre mais toujours un nez exubérant d'arômes de fruits blancs et de fleurs. En réalité, il existe plusieurs types de vin produits dans la région d'Asti, au cœur du Piémont :
L'Asti (ex-Asti Spumante) : un vin légèrement pétillant, aromatique, doux, avec un faible degré d'alcool, élaboré à partir de muscat blanc à petits grains
Le Moscato d'Asti lui ressemble et est issu du même cépage, mais a moins d'alcool encore (moins de 6,5%) et est plus perlant que pétillant. Dans la région, on réserve généralement les plus beaux et plus mûrs des raisins au Moscato d'Asti.

3. L'Amarone della Valpolicella

Valpolicella est une région viticole italienne située à l'est du lac de Garde, en Vénétie. Le Valpolicella est un vin rouge croquant et agréable, mais c'est l'Amarone la véritable star de la région, un assemblage de corvina, de rondinella et de corvinone issu d'un procédé d'élaboration spécifique. Les raisins sont passerillés après la vendange (séchés à l'air libre) et on en fait ce vin rouge sec d'une incroyable concentration et d'une extrême richesse. Il fait partie des vins qu'il faut avoir goûtés dans sa vie, mais en raison de sa richesse et de son intensité, on conseille de le carafer 12 à 24 heures avant de le boire, et de ne surtout pas ouvrir un vin trop jeune !

Pour aller plus loin : notre compte-rendu de dégustation de l'Amarone 2006 de Genio del Pago

4. Le Prosecco – la star des pétillants

Le fameux vin qui fait de l'ombre au Champagne et aux effervescents français hors de nos frontières : le Prosecco est originaire de Vénétie. 14.000 hectares de vignes, des rendements autorisés extrêmes (environ 112 hectolitres à l'hectare), 300 millions de bouteilles par an et un cépage unique, le glera. La méthode de production est moins onéreuse que pour le champagne et les crémants (la seconde fermentation se fait en cuve et non en bouteille, rendant les opérations plus faciles et demandant bien moins d'espace de stockage), et les forts rendements permettent de conserver des prix relativement faibles. Facile à boire, pas cher, de plus en plus facile à trouver… Le Prosecco risque de continuer sa belle ascension quelques années encore.

5. Pinot Grigio – le pinot gris tel qu'on ne le connaissait pas

Quasiment inconnu en France, très populaire dans les pays anglo-saxons, le Pinot Grigio n'est autre que le nom du pinot gris en italien. Dans le pire des cas (c'est-à-dire quand les rendements à l'hectare sont trop élevés), il donne un vin blanc frais, léger, avec assez peu d'arômes, de saveurs et d'intérêt. Dans le meilleur des cas, il est fermenté avec la peau des raisins et donne un vin blanc à la robe presque cuivrée et au nez aromatique (dans le Frioul et le Haut Adige).

6. Le Chianti – au cœur de la Toscane

C'est le vin d'appellation le plus produit en Italie, que l'on repérait encore il y a quelques années au panier d'osier qui entourait les bouteilles. Les producteurs de la région ont décidé d'adopter un format plus moderne depuis, et de replacer le Chianti dans la lignée des grands classiques d'Italie.
Plusieurs appellations se partagent la région du Chianti et ses hectares de vigne plantés entre les villes de Sienne et Florence : Chianti Classico est le cœur historique de la région, et certains satellites comme Chianti Rufina et Chianti Colli Senesi gagnent en notoriété.

Pour en savoir plus : l'histoire du coq noir du Chianti, l'emblème de la région, mais aussi un focus sur son cépage principal, le sangiovese et les paysages magnifiques du Chianti.
Dans un style similaire : le sangiovese donne naissance à d'autres vins en Toscane, comme le Brunello di Montalcino et le Vino Nobile di Montepulciano.

7. Bolgheri et les super-toscans

Les super-toscans sont nés dans les années 1970 : ce sont des vins italiens de grande qualité, innovants, utilisant souvent des cépages bordelais, et commercialisés sous l'appellation IGT Toscana (l'équivalent du vin de pays) ou Vino da Tavola (vin de table). Ils se sont rendus célèbres dans le monde entier. L'appellation Bolgheri (créée en 1994 pour les vins rouges) s'inscrit dans la continuité de ce mouvement, avec des cépages comme le cabernet sauvignon et le merlot dans ses assemblages. Les producteurs de super-toscans comme Sassicaia et Ornellaia sont toujours réputés pour la qualité de leurs vins, mais on reproche parfois à Bolgheri et à ses alentours d'être une région trop chaud pour produire de très grands vins, en particulier comparée au Bordelais.

8. Montepulciano d'Abruzzo

Cette appellation qui, comme son nom l'indique, désigne un vin rouge du cépage montepulciano originaire de la région des Abruzzes (sur la côte est de l'Italie), gagne en notoriété et en intérêt depuis plusieurs années. On l'apprécie pour sa couleur intense, ses tanins robustes et mûrs, son côté fruité dans sa jeunesse. Une valeur sûre à table pour accompagner les plats italiens, entre autres !

9. Nero d'Avola

Le nero d'Avola n'est pas un vin mais un cépage : c'est le cépage rouge le plus planté en Sicile. Du corps, une couleur profonde, des notes de cerise fraîche, du croquant, de la gourmandise, et un rapport qualité-prix souvent imbattable parmi les rouges italiens. C'est un vin qui gagne en notoriété mais qui reste encore abordable : le genre de vin qui vous vaudra honneurs et lauriers si vous le faites découvrir à vos amis !

10. Le Passito di Pantelleria

Connu en France sous l'expression "le vin de Carole Bouquet". Le Passito est un vin de paille (les raisins sèchent sur des lits de paille afin de les concentrer en sucre), ici originaire de Pantelleria, une petite île au large de la Sicile, en direction des côtes tunisiennes. C'est un vin doux ou liquoreux, à la robe ambrée, qui est riche, concentré et intense. Un grand vin de dessert qui saura séduire les palais amateurs de douceurs.



Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2017

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.