Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Régions viticoles

Le 30/01/2017 par Paulin Schelcher

Sur la route des vins de France - Le Jura

Sur la route des vins de France - Le Jura

Le Jura, petit vignoble français, est souvent peu connu. Pourtant il regorge de spécialités et dénombre pas moins de 7 AOC, mais de au moins autant de styles de vins différents…

Un peu de géographie du Jura

Le vignoble du Jura recouvre environ 2 000 hectares classés en Appellation d'Origine Contrôlée (AOC). Ce petit vignoble, l'un des plus petit de France s'entend sur 80km de long et sur environ 5km de large. Situé uniquement sur le département du Jura (Franche-Comté), cette zone géographique est constituée d'un sol marno-calcaire. Un climat tempéré à influence montagnarde balaye les vignes, la plupart se situant entre 250 et 400 mètres d'altitude.

La production viticole du Jura

La production de vins jurassiens est d'environ 78 000 hectolitres par an. On y rassemble vins blancs, rouges, rosés, effervescents, liquoreux et eau de vie. Tous se retrouvent dans pas moins de 7 AOC :

  • AOP Arbois : c'est la première AOP en date dans le Jura (1936). Elle représente 750 hectares environ. C'est également la première en terme de volume. On y produit des vins rouges et des vins blancs, ainsi qu'une proportion minoritaire de Vin Jaune et de Vin de Paille.
  • AOP Côtes du Jura : c'est l'appellation la plus étendue, elle englobe tout le vignoble jurassien, même si elle ne représente qu'environ 550Ha en production. Elle produit en majorité des vins blancs. C'est la deuxième AOP Jurassienne en volume.
  • AOP Château Chalon : cette appellation produit exclusivement du vin jaune issu du cépage Savagnin. Elle est petite en surface (50Ha), mais produit des vins de style oxydatif très recherchés, au potentiel de garde exceptionnel, conditionnés dans des bouteilles de 62cl appelées Clavelin.
  • AOP L'Étoile : elle tire son nom d'un village : L'Étoile et du fait que l'on trouve des petits fossiles en forme d'étoile dans les vignes. Seuls des vins blancs y sont produits, dont des vins jaunes et des vins de paille.
  • AOP Macvin du Jura : cette appellation produit des vins de liqueur élaborés à partir d'eau de vie (Marc de raisin de Franche-Comté) et de moûts de raisin (jus non fermenté). Cinq cépages sont autorisés : Trousseau, Poulsard, Pinot Noir, Chardonnay et Savagnin, le Macvin peut être rouge ou blanc selon le moût de raisin utilisé pour son élaboration. Il doit être élevé minimum 12 mois en fûts et avoir entre 16 et 22%Vol. d'alcool.
  • AOP Crémant du Jura : destinée à la production de vins effervescents, elle s'étend sur la même zone que l'AOC Côtes du Jura, Arbois, Château Chalon et L'Étoile. Les cépages utilisés pour l'élaboration du Crémant sont identiques à ceux pour faire le Macvin, et l'on admet également une proportion de pinot gris. Les raisins sont obligatoirement vendangés à la main et pressés en grappe entière. Comme pour tous les Crémants, l'élaboration se fait par méthode traditionnelle, avec une seconde fermentation en bouteille. Cette appellation s'étend aujourd'hui sur près de 300Ha et produit environ 17 000Hl.
  • AOP Marc du Jura : née en 2015, c'est la jeunette des appellations jurassiennes. Elle produit une eau de vie ambrée, élaboré à partir Trousseau, Poulsard, Pinot Noir, Chardonnay et Savagnin, et est obligatoirement élevée sous bois. Le degré d'alcool doit titrer à 40% minimum

Les cépages du Jura

  • Le chardonnay : représente 45% de la superficie plantée. Ce cépage blanc donne des vins très floraux et fruités. Il est utilisé seul ou en assemblage pour le Crémant du Jura par exemple.
  • Le savagnin : ce cépage blanc représente 20% du vignoble, c'est le cépage phare du Jura. Il sert notamment à l'élaboration des vins jaunes, qui est un vin élevé minimum 6 ans et trois mois en fût non ouillés. Il permet ainsi de développer des vins à caractères oxydatifs, puissants et complexes. Le savagnin peut aussi être utilisé seul ou en assemblage de vins secs.
  • Le poulsard (ou ploussard) : il représente 20-25% de la surface, ce cépage donne des vins rouges fins, aromatiques, avec des notes fruités et parfois animales. Il est souvent assemblé avec du trousseau ou du pinot noir.
  • Le trousseau : il donne naissance à des vins rouges ou rosés, corsés et charpentés à dominante fruits rouges. Il est très souvent assemblé avec les autres cépages rouges jurassiens. Il représente environ 5% du vignoble.
  • Le Pinot noir : présent sur environ 10% du vignoble, ce cépage rouge développe des vins ayant une grande complexité, alliant finesse et fruité.

Pour finir, le Jura a deux spécialités bien à lui, le vin jaune et le vin de paille, souvent confondu, je vous donne rendez-vous dans les semaines à venir pour découvrir ou redécouvrir les typicités de ces deux vins.

Crédits photo : jura-vins.com et château-bethanie.fr


Quelques mots sur l'auteur : Paulin Schelcher

Technicien en viticulture-oenologie et avant tout passionné de vin, Paulin est originaire d'Alsace. Employé dans un domaine viticole, curieux, bon vivant et impatient de déguster chaque jour le vaste monde du vin, il souhaite partager ses découvertes oenologiques et proposer divers sujets viniques d'ici et d'ailleurs.


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2016

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.