Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Vins du monde

Le 23/10/2017 par Julie

Des indications géographiques protégées pour la Nouvelle-Zélande

Des indications géographiques protégées pour la Nouvelle-Zélande

Sur la feuille de route d'un "nouveau" pays producteur de vin, après la découverte de ses terroirs, de ses vignobles et de leurs cépages et styles de prédilection, vient la question de la protection, du cadre légal, souvent sur le modèle des appellations françaises ou italiennes (ou, pour rendre à César..., sur le modèle du Douro établi en 1756).

Délimitation des zones géographiques, définition des règles de production (cultivation des sols, conduite du vignoble, cépages, vinification...), création d'organismes chargés de la protection et de la régulation (si ce n'est déjà fait). L'objectif : créer un système de dénominations et/ou d'appellations uniformisé, qui servira de base aux futurs producteurs mais surtout de repère aux acheteurs, aux importateurs et aux consommateurs.

18 vignobles candidats aux IG néo-zélandaises

Dernière en date, la Nouvelle-Zélande réfléchit à un tel système depuis plusieurs années, et une concertation est en cours : 18 zones géographiques ont déposé leur candidature pour devenir des "indications géographiques", en créant leur propre marque (le nom de la région deviendrait donc une marque, de la même manière que Champagne par exemple), sous couvert d'autorisation par le bureau de la propriété intellectuelle du pays (Intellectual Property Office of New Zealand). Ces 18 candidats sont (du nord au sud) :

  • Northland
  • Auckland
  • Matakana
  • Kumeu
  • Waiheke Island
  • Gisborne
  • Hawkes Bay
  • Central Hawkes Bay
  • Wairarapa
  • Gladstone
  • Martinborough
  • Nelson
  • Marlborough
  • Canterbury
  • North Canterbury
  • Waipara Valley
  • Waitaki Valley North Otago
  • Central Otago

Ces régions sont très diverses en termes de superficie, de production, d'avancement général : certaines comme Marlborough sont aujourd'hui déjà très connues dans le monde entier, d'autres sont en train de se faire un nom et une réputation (Martinborough notamment se distingue depuis quelques années par la qualité remarquable de ses pinots noirs, tandis que Waiheke Island doit sa renommée autant à la qualité de ses vins qu'au tourisme), et d'autres sont encore inconnues hors de Nouvelle-Zélande (Waitaki Valley ne compte que 41 hectares de vignes). Mais toutes auraient à bénéficier d'une telle reconnaissance.

Affaire à suivre !

Source : NZ Herald


Quelques mots sur l'auteur : Julie

La créatrice et rédactrice-en-chef de la Feuille de Vigne partage son temps entre un bureau (avec vue sur les vignes) et les vignes de France et d'ailleurs, et ne cache pas son intérêt pour les bouteilles les plus surprenantes, les vignobles les plus inattendus, et les vins étranges et étrangers.


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2017

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.