Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Découverte

Le 5/06/2018 par Julie

A la découverte des Baux de Provence

A la découverte des Baux de Provence

Direction le sud, à la frontière entre les régions viticoles de la Vallée du Rhône et de la Provence, sur un terroir de moins de 250 hectares au coeur des Alpilles.

L’appellation des Baux-de-Provence a officiellement vu le jour en 1995 dans le village du même nom, qui a depuis été reconnu comme l'un des "Plus beaux villages de France" et "Site remarquable du goût". Les férus de géologie se souviendront aussi qu'on doit à ce village la bauxite, une roche riche en oxydes de fer et en alumine, qui y fut découverte en 1821 et qui sert aujourd'hui pour la production d'aluminium.

L'appellation Les Baux-de-Provence

Les 243 hectares de vigne que compte l'appellation se répartissent sur une mosaïque de terres sur les versants nord et sud des Alpilles. 8 villages au total revendiquent l'appellation, de Saint-Rémy-de-Provence au nord à Mouriès au sud, et sur une bande de 30 kilomètres d'est en ouest, entre Eygalières et Fontvielle.

Côté climat :
L'influence prépondérante sur l'appellation est celle de la Méditerranée, toute proche : le village des Baux est à moins de 40 kilomètres de la mer, et le vignoble s'étend aux portes d'Arles et de la Camargue. Les vignes sont baignées par le mistral, qui les protège de la pluie et de l'humidité et assainit le vignoble, facilitant une conduite en bio (la quasi-totalité de l'appellation est certifiée bio).
Autre bénéfice de ce climat résolument méditerranéen : un beau soleil, avec entre 2700 et 2900 heures d'ensoleillement par an, permettant une bonne maturité des raisins.

Côté terroirs :
Le terrain accidenté et parfois escarpé des Alpilles a conduit le développement de la viticulture sur des parcelles isolées les unes des autres, formant ainsi une palette de terroirs, où chaque domaine a ses spécificités. Leur point commun : des sols caillouteux, qui favorisent un drainage naturel et amènent la vigne à puiser profondément l'eau et les nutriments dont elle a besoin.

Côté vins :
Les vins rouges constituent 48% de la production. Grenache noir, mourvèdre et syrah forment toujours la base de leur assemblage, complétés éventuellement de carignan, cinsaut, counoise et cabernet sauvignon. En deux mots, ces vins sont qualifiés de "sauvages et puissants" ; denses et chaleureux, ils apprécient l'élevage et la garde, et expriment des notes de fruits noirs, d'épices et de cacao.
De plus en plus populaires, les rosés représentent aujourd'hui 45% de la production. Cinsault, grenache noir et syrah en forment le coeur, complétés accessoirement de cabernet sauvignon, carignan, counoise, mourvèdre ainsi que des cépages blancs de l'appellation. Structurés, complexes, gourmands, ce sont avant tout des rosés de table et de gastronomie.
Les vins blancs ne représentent que 7% de la production. Elaborés principalement avec les cépages clairette, grenache blanc et vermentino (rolle), ils peuvent également inclure bourboulenc, marsanne et/ou ugni blanc. Amples, assez puissants, ils sont souvent marqués par des notes de miel, de fruits exotiques, de fruits d'été et d'agrumes.

Quelques cuvées en rouge et rosé pour déguster les Baux-de-Provence

Domaine des Terres Blanches - Rosé 2017
Pas moins de 11 cépages forment l'expression de ce rosé aux notes d'agrumes, de fruits exotiques et de garrigue, qui allie vivacité, complexité, concentration et fraîcheur.
Prix public : 13,50€

Domaine Dalmeran - Rosé "MMXVII" (2017)
Un rosé de saignée et de gastronomie, évoquant les agrumes, les fleurs blanches et les petits fruits rouges, avec en bouche une certaine puissance, équilibrée par de la vivacité, de la fraîcheur, et une finale longue portée par des notes acidulées.
Prix public : 13,50€

Domaine de Lauzières - Rosé "Equinoxe" 2017 - Bio & biodynamie
Un rosé de table, structuré, soyeux, avec un bel équilibre entre son volume et sa vivacité, et des notes d'agrumes (pamplemousse) et de pêche.
Prix public : 14€

Jean-André Charial - Rosé "Affectif"" 2017 - Bio & biodynamie
A peine 885 bouteilles pour cette cuvée en biodynamie séduisante à souhait, avec ses notes d'agrumes, de fruits rouges croquants et de fleurs fraîches ; un vin gourmand, frais, souple, à la finale légèrement minérale.
Prix public : 15€

Château Romanin - Rosé "Grand Vin Rosé" 2017 - Bio & biodynamie
Des notes de fruit mûrs, évoquant la pêche, l'abricot, mais aussi les fleurs blanches et quelques épices ; et en bouche de la rondeur, de l'ampleur, et une finale longue et harmonieuse, portée par une légère touche saline.
Prix caveau : 17€

Jean-André Charial - Rouge "Affectif" 2014
Toujours en biodynamie, toujours un coup de coeur : des notes de petits fruits noirs mûrs, évoquant la mûre et la cerise, rehaussées d'une touche poivrée, pour un ensemble tout en élégance et en souplesse, avec des tanins présents mais agréablement fondus.
Prix public : 22€

Château d'Estoublon - Rouge 2012 - Bio
De jolies notes de fruits rouges mûrs et une touche épicée au palais, avec beaucoup de gourmandise pour cette cuvée que l'on recommande de servir légèrement fraîche (autour de 13-14°C).
Prix public : 24€

Domaine Dalmeran - Rouge "MMXI" (2011)
On retrouve sur l'étiquette cet hommage aux racines romaines (des vestiges présents sur la propriété) avec le millésime noté en chiffres romains. Le 2011 séduit aujourd'hui par sa générosité, sa structure, sa fraîcheur finale, et ses notes de fruits rouges, de poivre, de garrigue et de tabac blond.
Prix public : 19,50€

Château Romanin - Rouge 2011 - Bio & biodynamie
Elégant, puissant et envoûtant : des notes de poivre, de petits fruits rouges et noirs cuits, une touche boisée mentholée, des tanins présents, tout en souplesse et en finesse.
Prix public : 24€

Oenotourisme aux Baux-de-Provence

On ne saurait enfin évoquer les Baux-de-Provence sans parler de se rendre sur place, découvrir sa forteresse et son précipice, les oliviers, les pins et les vignes, et les paysages qui font le charme des Alpilles.

Les 11 vignerons de l'appellation ont mis en place plusieurs activités pour accueillir les visiteurs. Cours de cuisine, art et concert de jazz au Domaine Dalmeran, parcours pédestre et visites au caveau du Château Romanin, Nuits Lyriques à la belle étoile au Domaine de la Vallongue, dégustations de produits du terroir au Mas de la Dame, sentier de découverte des terroirs et bistrot au Château d'Estoublon… N'hésitez pas à contacter les domaines pour en savoir plus sur les activités proposées et les visites et dégustations au caveau.

Mais l'un des événements les plus marquants de l'année sera sans aucun doute la deuxième édition du Rallye des vignerons des Baux-de-Provence. Une journée de découverte de la vallée des Baux en voiture, avec visites de domaines, de moulins à huile, animations et ateliers. Rendez-vous le samedi 22 septembre !


Quelques mots sur l'auteur : Julie

La créatrice et rédactrice-en-chef de la Feuille de Vigne partage son temps entre un bureau (avec vue sur les vignes) et les vignes de France et d'ailleurs, et ne cache pas son intérêt pour les bouteilles les plus surprenantes, les vignobles les plus inattendus, et les vins étranges et étrangers.


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2017

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.