Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Billet d'Humeur

Le 17/05/2012 par Monsieur Septime

"Vin naturel" akbar!

Selon certains critiques du vin, l’islam cautionnerait la consommation de "vin naturel".

A côté du patenté "bio-con" assumé par l’inénarrable Michel Bettane, on trouve fréquemment des chroniqueurs qui qualifient une frange du monde du vin de "ayatollah du vin naturel". Si on ne sait pas trop au premier abord à qui cela s’adresse, producteurs ou clients, bloggeurs ou pochtrons, il est toujours surprenant de retrouver associés "ayatollah" et vin.

L’ayatollah est la fonction la plus élevée dans la hiérarchie chiite, un docteur de la loi islamique; expert de l’islam, ses champs d’intervention touchent aussi bien la morale religieuse, que la philosophie voire la justice. Sans à faire une lecture rigoriste du Coran, le livre dont les Ayatollah sont les experts, l’islam interdit formellement l’alcool*. Au-delà de l’interdit, par extension on a pris pour habitude de qualifier d’"ayatollah", selon le Larousse, une "personne aux idées rétrogrades qui use de manière arbitraire et tyrannique des pouvoirs étendus dont elle dispose". On se retrouve donc avec un non-sens, même si tout le monde voit à peu près de quoi on parle, "ayatollah du vin naturel" ne veut rien dire.

Il faut donc ne plus s’attacher aux mots et voir au-delà de l’expression qui sonne bien parce que creuse. C’est un peu comme le "musulman d’apparence" de Nicolas Sarkozy**, pour rester dans le même registre religieux. Là aussi, ne pas s’attarder au sens mais chercher plutôt à qui s’adresse le message. L’islam fait peur. En agiter sans cesse son épouvantail rassure une frange de la population qu’il faut conforter dans ses préjugés. Un "je vous ai compris" subliminal. Cela nécessite peu d’effort pour faire le parallèle avec le monde du vin et notre "ayatollah" lui aussi hors contexte.

Un secteur en ébullition, un véritable "mai 68" du vin

Le monde du "vin naturel" est bien loin du mainstream. Tout d’abord à la marge d’un monde viticole hyperindustrialisé et hyper productiviste, il prête plus à moquerie avec parfois des vins déviants ou des discours alambiqués digne d’une communauté hippie de l’Arizona. Radicaux (seul contre tous), absents des médias, avec une part de marché qui ne compte même pas dans les statistiques, le vin naturel c’est peanuts.

Mais aujourd’hui il en est tout autrement. Médiatisé à l’excès, star du web et porte drapeau d’une nouvelle génération de bloggeurs et de cavistes, il conquiert à lui de plus en plus de vignerons. Des jeunes, des vieux. Le milieu du vin naturel est aujourd’hui une immense marmite en ébullition. Le vin fait son "mai 68". On invente, on innove, on cherche et on trouve beaucoup. Plantation, traitement, vinification, élevage mais aussi commercialisation, rien n’est épargné. L’inventivité des vignerons est tellement forte que chacun se réapproprie un métier et un savoir faire que la chimie et le conformisme avaient mis à mal.

Même si l’intérêt est croissant, ce marché est bien loin de mettre en danger le mainstream. Pourtant cette surexposition ne peut que pousser tout consommateur à se questionner sur ses goûts et ses comportements d’achat. Malheureusement le mainstream a horreur des questions. Se questionner, c’est douter et peut être à terme remettre en cause pour les plus audacieux.

Des experts rétrogrades

Ainsi, quoi de tel qu’un expert pour rappeler quel est le dogme et statuer sur un courant novateur qui peut déplaire par son exposition sur le web et dans les médias traditionnels. Qui de mieux qu’un docteur de la loi pour nous rassurer et garantir le mainstream. Nos experts, rétrogrades à souhait au contraire du secteur qu’ils dénigrent, qui s’imaginent défendre la citadelle du vin assiégée par des "ayatollahs du vin naturel", ne seraient-ils pas au fond les véritables Ayatollahs?

Monsieur Septime

* Sourat Al-Maeda versets 90-91: "Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salât". Source: Mosquée de Lyon. NLDR: la Salât est la prière.
** France Info le 26 mars 2012 au sujet de l'affaire de Toulouse.


Quelques mots sur l'auteur : Monsieur Septime

Septime, que l'on appelle volontiers "Monsieur" Septime, est un homme aux visages multiples: consultant en management, spécialiste de la formation professionnelle, mais aussi un auteur passionné et un grand amateur de vin.

Il a fondé le site Mistelle.fr où l'on peut retrouver sa plume impertinente, acerbe, tranchée et souvent très juste. En librairies, c'est en tant que co-auteur de "La Face Cachée du Vin" qu'il se distingue; l'ouvrage, co-écrit avec Laurent Baraou, est paru en 2010 aux éditions François Bourin.

Monsieur Septime sur Facebook: Facebook.com/septime


Partager cet article :

Articles liés :

En Images

Les vins nature du Clos des Cimes

Découverte

Qu'est-ce qu'un vin nature?

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2014

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Toutes les rubriques

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.