Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Découverte

Le 26/06/2012 par Olivier Lebaron

Au combat, les Pugibet plantent des cépages résistants aux maladies de la vigne

Au combat, les Pugibet plantent des cépages résistants aux maladies de la vigne

Les Pugibet père et fils, vignerons indépendants et innovants, ont toujours surpris au sein d'un petit monde viticole endormi sur ses traditions. Au domaine de la Colombette, à proximité de Béziers, Vincent poursuit les premiers pas de son père dans ce vignoble ignoré du Languedoc, en créant des cépages résistants aux maladies de la vigne.

Précurseur de la désalcoolisation des vins avec la cuvée Plume à 9° d'alcool, le voilà maintenant sur un autre défi de taille: l’utilisation de variétés de vignes résistantes à l’oïdium et au mildiou. Obtenus par hybridation, ces cépages ne nécessitent pas de traitement. C’est une voie très prometteuse pour une viticulture biologique qui protège à la fois le vigneron, le consommateur et la nature.

Trouver un cadre adapté à l’expérimentation

La première étape du projet était de surmonter la lourdeur administrative française. Contrairement à ce qui est possible en Allemagne, l’administration française n’autorise pas l’utilisation de variétés non inscrites au catalogue officiel des espèces et variétés végétales.

Forts de leur expérience sur la désalcoolisation et du soutien de la Fédération des Vignerons Indépendants, ils ont surmonté cette difficulté. Avec le Ministère de l’Agriculture, un cadre adapté a été défini pour ces plantations expérimentales, ouvrant ainsi des perspectives inédites de recherche et de création.

Et, comme à leur habitude, les Pugibet percent une nouvelle voie dans la viticulture puisque pour la première fois en France la création variétale échappe aux organismes de recherche. Ce sont désormais les vignerons eux-mêmes qui peuvent expérimenter in situ, en conditions réelles, ces nouveaux cépages.

Les Pugibet: vignerons pépiniéristes

Des premiers plants de Cabernet Jura ont été plantés symboliquement le 25 mai en présence de leurs partenaires suisses: l’obtenteur Valentin Blattner et le pépiniériste Philippe Borioli. Ensemble, ils ont décidé de commercialiser dès à présent deux variétés résistantes, le cabernet blanc et le cabernet jura.

A l’avenir, d’autres variétés verront le jour pour répondre aux nouvelles exigences de la viticulture, notamment en croisant des cépages suisses résistants avec des cépages locaux: syrah, grenache…

Oui les Pugibet ne font pas les choses à moitié. Ils iront donc jusqu’au bout de leur démarche, en créant eux-mêmes leurs propres cépages résistants: de la serre à la vigne il n’y a qu’un pas!

Olivier Lebaron - Showviniste

Crédit photo: Olivier Lebaron


Quelques mots sur l'auteur : Olivier Lebaron

C'est le vin qui a guidé ses pas vers le Languedoc, à Pézenas où Olivier Lebaron vit maintenant. Témoin vibrant d'un patrimoine en mouvement dans ce pays d'art et d'histoire, il sillonne la vigne à la recherche de vignerons atypiques dont il fait partager la rencontre sur son blog ShowViniste, qu'il définit comme le "blog citoyen du vin". Par son regard décalé du vignoble, il aime à illustrer ses articles d'images originales et soignées.

Responsable Marketing et Technologie pour Vitisphere, Olivier Lebaron se distingue également par son ouvrage pédagogique "Vin, Internet et Mobilité: la révolution", paru en 2011 aux éditions Féret. En pro des réseaux sociaux, vous pouvez le retrouver sur son profil Facebook, sur Twitter (@ShowViniste) et aussi sur Pinterest.


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2017

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.