Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Côté Culture

Le 7/11/2017 par Julie

Faut-il encore boire du Beaujolais Nouveau?

Faut-il encore boire du Beaujolais Nouveau?

Début novembre: l'heure des Beaujolais Primeurs approche à grand pas, avec la traditionnelle célébration de la cuvée de l'année, le 3ème jeudi du mois, à savoir le 17 novembre 2017. Au fil des années, ce vin a cependant régulièrement joué la carte "mode", au point qu'on ne sait plus si, aujourd'hui, il est encore de bon ton de s'enthousiasmer pour le Beaujo, ou si la tendance est plutôt au dénigrement.

Le Beaujolais Nouveau en quelques mots

Vendangé au début de l'automne, vinifié en quelques semaines à peine dans des cuves sous pression, mis en bouteille et expédié rapidement aux 4 coins de la France, voire hors de nos frontières, le Beaujolais Nouveau est un vin fruité, frais, agréable et plaisant quand il est bien fait, simple, chimique et plat dans le cas contraire.

Généralement peu onéreux, il est très apprécié dans les pays asiatiques, où sa robe rouge, son côté fruité doucereux et sa légèreté séduisent. Pourtant, en France, cela fait quelques années qu'il est tombé en désamour, se fait traiter de piquette industrielle ne méritant même pas le nom de "vin". Pauvre Beaujolais!

Le re-Nouveau Beaujolais

Tout un art!

Pourtant, le Beaujolais Nouveau, c'est tout un art. Faire un vin en deux mois est simple, faire un bon vin dans ce laps de temps relève du défi. Et si les "vrais" vignerons du Beaujolais s'en étaient quelque peu détournés, ils n'ont pas oublié cette tradition de leur région, et continuent en 2017 encore de porter soin et attention à leurs raisins et à leurs cuves, afin de proposer un Beaujolais Nouveau qui soit un vrai vin, mais dans un style légèrement différent.

D'ailleurs, qui a dit qu'un vin, pour mériter ce nom, devait être capable de vieillir plusieurs années? Qui a dit qu'il devait toujours être complexe, tannique s'il est rouge, cher, voire - lâchons le mot - prétentieux? Pourquoi un vin ne pourrait-il pas être simple, fruité, juste agréable, abordable et bon vivant?

Car, regardons de plus près : la sortie du Beaujolais Nouveau, ce ne sont pas que des gobelets en plastique qui sentent la fraise et la banane, ce sont surtout des gens qui se réunissent par amour de la chère, des apéros entre amis, de la convivialité et du partage. Évidemment, pour cela, il faudra une bouteille de qualité... mais qu'on se rassure, un petit tour chez un caviste, et vous verrez que les vignerons du Beaujolais ont plus d'un tour dans leur sac!


Quelques mots sur l'auteur : Julie

La créatrice et rédactrice-en-chef de la Feuille de Vigne partage son temps entre un bureau (avec vue sur les vignes) et les vignes de France et d'ailleurs, et ne cache pas son intérêt pour les bouteilles les plus surprenantes, les vignobles les plus inattendus, et les vins étranges et étrangers.


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2017

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.