Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Côté Culture

Le 23/01/2018 par Julie

Qui était Saint-Vincent, patron des vignerons ?

Qui était Saint-Vincent, patron des vignerons ?

Le 22 janvier, les vignerons fêtent leur saint patron, Saint-Vincent. S'il est officiellement reconnu comme patron des vignerons, c'est en Bourgogne qu'il est le plus fêté, avec notamment la tradition de la Saint-Vincent tournante (l'édition 2015 se partage entre Vougeot et Gilly-les-Cîteaux). Mais de Saint-Vincent lui-même, on ne sait finalement pas grand chose... Mais on sait déjà que, parmi les nombreux saints portant le prénom de Vincent, c'est le martyr de Saragosse qui est patron des vignerons.

Saint Vincent de Saragosse, diacre et martyr du 4ème siècle

Saint-Vincent fut diacre dans la ville de Saragosse, en Espagne, à la fin du 3ème siècle, et fut chargé par son évêque de prêcher et d'instruire les fidèles. Il fut arrêté et torturé sous Dioclétien et Mximien et mourut en martyr le 22 janvier 304, d'où la date retenue pour le célébrer. L'histoire raconte qu'après sa mort, sa dépouille fut protégée par des corbeaux jusqu'à ce que des fidèles la retrouvent et l'emmènent au Cap Saint-Vincent, à l'extrême sud-ouest du Portugal.

On peut trouver des reliques de Saint-Vincent disséminées en Europe : un tombeau et un fragment de bras à Valence, des reliques à Castres sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, et un os faisant aujourd'hui partie du trésor de la cathédrale Notre-Dame de Paris. L'île de Saint-Vincent, dans les Caraïbes, a été baptisée en son honneur par Christophe Colomb.

Pourquoi Saint-Vincent est-il patron des vignerons ?

Plusieurs théories existent, certaines plus farfelues que d'autres.

  • Saint patron des diacres
    Saint-Vincent était diacre, donc un serviteur de l'Eglise, ordonné pour se mettre au service des autres. Il est notamment saint patron de l'ordre des diacres du diocèse de Bergame, en Italie. Mais on peut également attribuer aux diacres le service de la table, donc du vin.
  • Vin-cent : vin et sang / saint
    La piste de la sonorité est aussi plausible : dans Vincent, il y a "vin". Et c'est un des très rares prénoms pour lesquels c'est le cas, d'où le choix particulier de Vincent.
  • 22 janvier : date pratique
    On pourra par ailleurs dire que c'est bien pratique, que ça tombe le 22 janvier. C'est une date à laquelle il ne se passe pas grand chose dans les vignes comme dans les chais, la vigne est en repos, le vigneron aussi : il a tout le temps de penser à une fête, pour célébrer le millésime passé et prier pour celui à venir. Cela dit, Saint-Rémi, le 15 janvier, aurait donc très bien pu faire l'affaire. Ou saint-Marcel. Et pourquoi pas Sainte-Agnès, le 21 janvier ? Sainte-Agnès, sainte patronne des vignerons ?
  • La basilique Saint-Vincent-Sainte-Croix
    Plus poétique (et plus plausible), une histoire parle de cette basilique consacrée en 558 à Paris et de l'abbaye attenante, portant à la fois le nom de Sainte-Croix et Saint-Vincent. Les moines avaient la charge (comme bien souvent) des vignobles proches, et auraient assez logiquement placé leurs vignes sous la protection de Saint-Vincent : la tradition aurait ensuite perduré, propagée notamment dans les principaux ordres monastiques français, d'où l'importance de la fête de la Saint-Vincent en Bourgogne. L'abbaye en question existe toujours aujourd'hui, mais elle a changé de nom au 8ème siècle : vous la connaissez aujourd'hui comme l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, au coeur du 6ème arrondissement de Paris. Ce qui relie donc la Saint-Vincent... à la vigne de Montmartre !

On finit avec une très jolie légende sur Saint-Vincent, qui nous a été rapportée par le domaine Francis Jourdain (vignoble de Valençay) :
Un jour, Saint-Vincent se serait arrêté au bord d'une vigne pour échanger quelques mots avec les vignerons du cru. Son âne en profita allègrement pour brouter de jeunes pousses de vigne. À la récolte suivante, le pied de vigne brouté fut bien plus productif que les autres. L'âne du saint venait d’inventer la taille de la vigne !

Illustration : Julien Pifault via Le Vin Parfait


Quelques mots sur l'auteur : Julie

La créatrice et rédactrice-en-chef de la Feuille de Vigne partage son temps entre un bureau (avec vue sur les vignes) et les vignes de France et d'ailleurs, et ne cache pas son intérêt pour les bouteilles les plus surprenantes, les vignobles les plus inattendus, et les vins étranges et étrangers.


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2017

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.