Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Découverte

Le 3/03/2015 par Julie

Pour faire du bon vin, mettez des poules et des moutons dans les vignes

Pour faire du bon vin, mettez des poules et des moutons dans les vignes

Labour et travail de la vigne à cheval mis à part, les viticulteurs auraient plutôt tendance à vouloir chasser les animaux des vignes et à protéger les ceps de la faune locale : filets pour protéger les jeunes pieds des lapins, épouvantails, voire clôtures... L'animal herbivore ou frugivore n'est a priori pas l'ami de la vigne et du vigneron. Et pourtant, plusieurs initiatives voient le jour, et des vignerons font activement appel à des animaux pour les aider dans leur travail et, in fine, produire de meilleurs vins.

Des poules dans les vignes de Champagne

France 3 régions rapporte l'histoire de Vincent Couche, vigneron à Buxeuil dans la Côte des Bar, qui a introduit dans ses vignes en biodynamie une quinzaine de "poules du diable" (une race plutôt lourde de volailles) et deux coqs. Leur avantage ? Ce sont des insecticides ambulants et naturels ! Les poules grattent la terre au pied des ceps et mangent les insectes, chenilles et vers, autant de bestioles qui peuvent endommager les bourgeons au printemps. Autre intérêt : les fientes de poules, qui font un excellent engrais.

Des moutons pour le travail de la vigne en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est un pays particulièrement avancé sur certains pans de la viticulture comme la gestion du feuillage de la vigne. Des scientifiques comme Richard Smart et Mike Robinson y ont réalisé des études poussées, et c'est un domaine où les viticulteurs locaux ont une expertise certaine. Mais la surprise demeure quand on apprend via le magazine Country Living qu'à Brancott Estate, on utilise un troupeau de 1900 moutons pour débarrasser les pieds de vignes de leur excédent de feuillage en été.

Quand les grappes sont encore vertes, les moutons passent dans les rangs : ils sont à la hauteur parfaite pour enlever les feuilles autour des grappes, sont bien plus rapides et plus efficaces que les mains humaines pour ce faire, et permettent ensuite aux grappes de bénéficier d'un meilleur ensoleillement, plus favorable à leur maturation. D'après Patrick Materman, chief winemaker au domaine Brancott, les moutons "jouent un rôle vital dans la préparation du vignoble pour la vendange".
En tout cas, joli coup de pub pour le domaine, propriété de Pernod-Ricard en Nouvelle-Zélande...


Quelques mots sur l'auteur : Julie

La créatrice et rédactrice-en-chef de la Feuille de Vigne partage son temps entre un bureau (avec vue sur les vignes) et les vignes de France et d'ailleurs, et ne cache pas son intérêt pour les bouteilles les plus surprenantes, les vignobles les plus inattendus, et les vins étranges et étrangers.


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2016

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.