Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Gastronomie

Le 15/11/2012 par Antoon the Wine Patriot

Les jeudis de novembre, du Beaujolais Nouveau à Thanksgiving

Les jeudis de novembre, du Beaujolais Nouveau à Thanksgiving

Quelques mots sur les rendez-vous de ce mois haut en couleurs automnales...

Le 3ème jeudi: l’arrivée du Beaujolais!

Sommes-nous obligés de boire du "Beaujo Nouveau"?

Non, pour plein de raisons:

  • "Je n’aime pas." Soit c’est parce que la personne n'en a bu que du frelaté, et il faut dans ce cas la réinitialiser avec du bon authentique. Soit c’est pour de vrai, et il faut admettre qu'à chacun ses goûts.
  • Le délit de sale-gueule, et là il n'y a rien à faire.
  • Du Nouveau, oui. Mais pas du Beaujo, car en effet d’autres régions viticoles se sont jointes à cette euphorie.

Oui, c’est de saison:

  • Pour la tradition.
  • C’est bon et en plus il ya souvent moins de soufre que dans les autres vins. Raison de plus d’en boire davantage!
  • Pour les curieux, cela donne le tempo du millésime 2012 en France.

Personnellement, je suis dans la catégorie de ceux qui en boivent car c’est de saisonn et après je retourne aux vins plus élevés.
Chaque année, j’en déguste quelques uns et en ai choisi un à partager avec mes amis. Ce sera en Beaujolais Nouveau Villages, le nouveau du Domaine des Côtes de La Molière (69820 - Vauxrenard).

Le 4ème jeudi: Thanksgiving, dinde & what else?

Aux Etats-Unis deux jours sont encrés sur le calendrier, Independance Day (4 juillet) et Thanksgiving (4ème jeudi de novembre).
Le premier est l’occasion de faire une fête géane dans les rues, le deuxième est l'événement de chaque famille réunie autour de la dinde (pour tomber dans le cliché).

Je dédie ainsi cette recette de saison à mes amis américains ou français expatriés, et pour les lecteurs qui ne sont pas dans ces deux situations c’est une bonne occasion de se tester avant Noël!

Osso bucco de dinde au potiron (Halloween et passé par là) et aux carottes

Ingrédients:

  • 8 morceaux d'osso bucco de dinde,
  • 4 belles carottes,
  • 500 g de potiron,
  • 1 petit poivron vert,
  • 1 tomate,
  • 1 gros oignon,
  • 3 gousses d'ail, thym et laurier,
  • 1 bol de coulis de tomates,
  • 1 verre de vin blanc sec et 1 verre d'eau,
  • Sel, poivre, huile d'olive.

Préparation:

  • Dans une cocotte, faites chauffer deux cuillerées d'huile d'olive et faites-y revenir, à feu vif, les morceaux de viande, pour les colorer de tous côtés.
  • Ajoutez l'oignon et le poivron vert finement émincés et laissez fondre quelques minutes à feu moyen.
  • Ajoutez la tomate coupée en tout petits dés, puis les gousses d'ail grossièrement écrasées, le vin blanc sec et le verre d'eau.
  • Mélangez le tout puis ajoutez les carottes que vous aurez préalablement épluchées et coupées en rondelles. Remuez pour que les carottes s'imprègnent bien du fond de sauce.
  • Salez, poivrez, ajoutez 2 feuilles de laurier et un peu de thym, puis versez le coulis de tomates.
  • Couvrez et laissez cuire dix minutes à feu moyen.
  • Ajoutez enfin le potiron que vous aurez coupé en gros dés.
  • Mais quel vin pour accompagner cette dinde?

    Pour un long déjeuner et pour plaire à tous, il est de bon aloi d’avoir blanc et rouge à table; la dinde s’accorde avec les deux.
    Il faut un blanc aux aromatiques complexes, avec une belle amplitude et une persistance longue en bouche, je me tourne donc vers un Chassagne-Montrachet, en particulier le Chassage-Montrachet Premier Cru Grandes Ruchottes 2007 du Château de la Maltroye.
    Le rouge doit être fin mais racé, autrement dit des tanins souples présents, avec un fruité en filigrane mêlé à une note d’évolution, je pense pour se réchauffer en ces temps d’hiver à un Cornas, le millésime 1995 de Clape.
    Vous pouvez également faire plus simple avec un Bourgogne blanc âgé d’une paire d’années et un Côtes du Rhône aux tanins polis, avec une pointe de vivacité. Bon appétit!

    Antoon – The Wine Patriot


    Quelques mots sur l'auteur : Antoon the Wine Patriot

    Antoon Laurent s'auto-définit comme The Wine Patriot avant tout. Sa patrie? Le monde du vin, sous toutes ses coutures. Ingénieur vitivinicole de formation, vivant et travaillant depuis plusieurs années à Cognac, c'est un dégustateur hors pair qu'il est plus fréquent de croiser dans les vignes et les caves que derrière un bureau.

    Antoon The Wine Patriot sur Facebook: Facebook.com/antoon.laurent


    Partager cet article :

    Articles liés :

    Le Saviez-Vous ?

    La recette de Noël: la cigogne au Marc de Gewürz

    Billet d'Humeur

    Un Crémant de Bourgogne sur 3 est en réalité un Beaujolais

    Commentaires :

    Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2013

    Archives par rubriques

    Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

    Toutes les rubriques

    Archives par auteur

    Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

    Soutenez la Feuille de Vigne

    Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.