Profitez de l'offre spéciale La FDV!
Billet d'Humeur

Le 24/12/2012 par Antoon the Wine Patriot

Croire ou ne pas croire?

Croire ou ne pas croire?

Réflexion ouverte en cette fin d'année: Croire ou ne pas croire...?

Cela pourrait-être un sujet de philo, le nom d’une pièce... mais ici il s’agit du vin.
En effet, il n’y a jamais eu autant de science qu’aujourd’hui et sans doute encore plus demain! Mais nous vivons sur une terre où les croyances prennent souvent la place de la raison... à tort ou à raison?

Prenons par exemple le retour de la biodynamie et du vin nature, preuves que le "tout-science" n’a pas entièrement sa place dans le vin, car le vin c’est du vivant. L’œnologie étudie les variables de ce produit vivant, mais se laisse dépasser par l’empirisme, et parfois s’efface devant des usurpateurs. La médecine c’est l’étude du vivant aussi! Et les médecins sont respectés (hors dans les sectes). Ceci n’empêche d’admettre par exemple l’aromathérapie. La science ne serait donc pas l’ennemi du vivant, ni de la croyance. En fait, elle souhaite résoudre le pourquoi de l’observable pour comprendre, et conduire la nature à un objectif humain.

Les extrémistes de tous bords existent dans le vin, bizarre pour un breuvage qui se veut communiant?
Il faut avouer que de nombreux styles de vin cohabitent et il y en a sans doute au moins un pour chacun d’entre nous. Sans être sectaire, il se peut que nous adhérions à plusieurs idéologies, ou même appréciions un vin d’une philosophie adverse. Par exemple, il n’est pas illogique d’aimer un Floridène blanc et un Saint-Joseph blanc de Gangloff.
Le vin, c’est complexe. C’est pour cela que nous l’aimons, nous le partageons; il nous émotionne, nous interroge...

Chacun sa définition

Je finirais cette réflexion par ce fait selon lequel tout dépend d'une définition, d’une interprétation, du goût.
Par exemple pour obtenir du vin, il faut diriger un minimum, par exemple planter, tailler la vigne et plus tard conduire la vinification... Ceci peut être une limite au mot "nature". Qu’est-ce qu’un bon terroir? Celui qui permet de produire 50 hectolitres de bon raisin quelques soient les millésimes, celui qui permet d’obtenir un vin particulier… Qu’est ce qui permet de dire que tel ou tel vin est de qualité? Beaucoup de consommateurs se réfèrent au prix ou au prestige d’un nom (cela peut-être une appellation, un cépage ou un nom commercial), pour les amateurs cela peut être la longueur en bouche ou la concentration ou…

Mais je m’éloigne du thème de la croyance. J’y reviens. Alors, croire ou ne pas croire?

  • Le vin, c’est naturel. Ne pas croire. Même le vinaigre ne l’est pas.
  • C’est un vin de terroir. Croire. Heureusement, mais mon jardin aussi!
  • Le vin BIO* c’est bon. Croire et ne pas croire. Le BIO est une garantie de production, pas de goût. Mais le goût dévoile une singularité. A la santé rien n’est prouvé mais à l’écoute de mon entourage cela fait "moins mal". Pour l’environnement, la nature s’en porte mieux, à condition de ne pas surpasser les recommandations dans les vignes (bilan carbone). Et ce n’est pas parce que ce n’est pas BIO que l’on tombe dans l’inverse.<.li>
  • Plus c’est cher, meilleur c’est. Ne pas croire. C’est déjà une affaire de goût, mais en plus il y a d’autres facteurs qui entrent en jeu dans le prix.
  • Boire toujours le blanc avant le rouge. Ne pas croire. Souvent, mais sur le fromage un "bon" blanc se fera apprécier. Et après tout, nous buvons comme nous aimons.
  • C’est le millésime du siècle. Croire et ne pas croire. D’une part c’est différent, d’autre part les vignerons ne cessent de s’améliorer. Dégustez et vous verrez...
  • Boire rend ivre. Croire. En effet, c’est bien vrai. Jusqu’à une certaine dose, c’est agréable (à condition de rester calme hors des voies publiques).

*BIO : Par bio, j’inclus les raisins issu de l’agriculture bio ou biodynamie et la vinification bio ou nature.

Antoon – The Wine Patriot


Quelques mots sur l'auteur : Antoon the Wine Patriot

Antoon Laurent s'auto-définit comme The Wine Patriot avant tout. Sa patrie? Le monde du vin, sous toutes ses coutures. Ingénieur vitivinicole de formation, vivant et travaillant depuis plusieurs années à Cognac, c'est un dégustateur hors pair qu'il est plus fréquent de croiser dans les vignes et les caves que derrière un bureau.

Antoon The Wine Patriot sur Facebook: Facebook.com/antoon.laurent


Partager cet article :

Commentaires :

Découvrez notre guide de la Foire Au Vin 2016

Archives par rubriques

Choisissez la rubrique à l'aide du menu ci-dessous :

Archives par auteur

Choisissez l'auteur à l'aide du menu ci-dessous :

Soutenez la Feuille de Vigne

Vous aimez nos articles? Venez grossir nos rangs et discuter avec notre équipe sur Facebook.